Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Adamantablogue
  • Adamantablogue
  • : *Étonnement systémique et libertaire *Évaluations de l'actualité culturelle, artistique, politique, économique, sociale *Ouvertures vers la pensée non conformiste
  • Contact

Partenariats

 

Liminaire

Le site source de ce blog, adamantane.net, a été mis en chantier et en ligne pour assurer simultanément plusieurs fonctions :
  • Présenter un ensemble de littératures polychromes : poèmes, essais, critiques, préfaces, documents pédagogiques, schémas didactiques, fragments sur des thèmes divers
  • Publier des auteurs, et plus généralement afficher des artistes, connus comme méconnus
  • Servir de portail à des associations à but artistique et culturel
  • Accueillir des activités d'écriture collaborative
  • Dissimuler un espace privé dédié à des recherches symboliques.
Son rédacteur veut les assurer de manière :

  • Systémique : les liens et interactions entre les divers domaines de la pensée active constituent en noosphère vivante ce qui sans eux ne serait qu'une froide encyclopédie des savoirs ;
  • &, conjonction de coordination
  • Libertaire : la personne est première ; les maîtres à penser sont à fréquenter avec d'extrêmes précautions, et le progrès nait de la réflexion autonome de chacun venant se combiner à celle des autres.


Recherche

Adamanquoi ?


Rédacteur Agoravox


Nous sommes tous capables d'observer et de commenter.



fremen
Nous sommes tous responsables de l'état de la terre (et du ciel...).



Nethique.info

Nous pratiquons tous les bonnes manières, surtout avec les inconnus.



Cyber@cteurs

Nous pouvons tous intervenir directement dans les processus de décision.





Nous sommes tous aptes à décider de ce qui est bon pour nous.



Nous habitons tous le même village en forme de globe.

Add to Netvibes

Nous avons les moyens de regouper nos blogues en réseau .




Nous pouvons faire connaissance directement par delà les terres et les mers.

Archives

11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 21:43

Bon, un évêque provocateur a encore frappé. Après qu'un monseigneur eût pris l'histoire à contre-pied en demandant de nouvelles preuves d'un génocide technologiquement conçu et organisé, un autre lance l'anathème sur les médecins qui ont voulu éviter à une fillette de dix ans, violée avec abus de personne ayant autorité,  d'avoir, en plus de devoir à survivre à un traumatisme majeur, à élever les enfants nés de cette violence familiale.

A titre personnel, il y a des jours où je me réjouis d'avoir été,  pour des motifs que je juge honorables au plan humain, exclu d"une communauté qui accueille des membres aussi peu recommandables dans des postes aussi élevés.
L'Eglise est, théologiquement parlant et si j'ai bien compris, le corps mystique de Dieu le fils. C'est aussi une communauté humaine avec toutes les particularités connues d'Homo Sapiens : un face obscure adepte de toutes les turpitudes criminelles dénoncées par la face claire.

Qui peut décider, sinon Dieu le fils, de se débarrasser des épines dans sa chair ? Comment une règle institutionnelle, invoquée par des hommes, peut-elle se substituer à ce que les représentants éminents de cette institution nomment la volonté divine ? Or, symboliquement au moins,  Dieu le fils,  si les évangiles sont dignes de foi, ne s'est pas débarassé de sa couronne d'épines, ni des clous qui le meurtrirent. Il en conserva même les traces comme empreinte biométrique, et n'hésita pas à en faire, vis à vis de Thomas par exemple, une preuve d'existence.

Il est possible de se demander si ces excommunications brésiliennes sont bien catholiques.

J'hésite à aller plus loin. L'histoire de la Renaissance nous apprend que certains hauts dignitaires de l'église de l'époque, de manière que l'on jugerait aujourd'hui au civil, voire au pénal, hautement indigne, ont résolu à leur manière les problèmes engendrés, si j'ose dire, par leur comportement avec les femmes,  pour parler pudiquement. Certains, par goût – et c'était leur droit le plus strict – ou par prudence, ont préféré les hommes aux femmes ; cela laisse moins de traces. Les riches et les puissants peuvent mobiliser, pour contourner la loi imposée au petit peuple, des processus qui les rendent en apparence blancs comme neige papale.

Si Jésus revenait sur terre, et vivait ou tentait de vivre dans notre siècle son évangile, il y a fort à parier qu'il serait assez vite excommunié.

Crédits : merci à Rembrandt...


Partager cet article

Repost 0
Published by Adamantane - dans Libertaire
commenter cet article

commentaires