Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Adamantablogue
  • Adamantablogue
  • : *Étonnement systémique et libertaire *Évaluations de l'actualité culturelle, artistique, politique, économique, sociale *Ouvertures vers la pensée non conformiste
  • Contact

Partenariats

 

Liminaire

Le site source de ce blog, adamantane.net, a été mis en chantier et en ligne pour assurer simultanément plusieurs fonctions :
  • Présenter un ensemble de littératures polychromes : poèmes, essais, critiques, préfaces, documents pédagogiques, schémas didactiques, fragments sur des thèmes divers
  • Publier des auteurs, et plus généralement afficher des artistes, connus comme méconnus
  • Servir de portail à des associations à but artistique et culturel
  • Accueillir des activités d'écriture collaborative
  • Dissimuler un espace privé dédié à des recherches symboliques.
Son rédacteur veut les assurer de manière :

  • Systémique : les liens et interactions entre les divers domaines de la pensée active constituent en noosphère vivante ce qui sans eux ne serait qu'une froide encyclopédie des savoirs ;
  • &, conjonction de coordination
  • Libertaire : la personne est première ; les maîtres à penser sont à fréquenter avec d'extrêmes précautions, et le progrès nait de la réflexion autonome de chacun venant se combiner à celle des autres.


Recherche

Adamanquoi ?


Rédacteur Agoravox


Nous sommes tous capables d'observer et de commenter.



fremen
Nous sommes tous responsables de l'état de la terre (et du ciel...).



Nethique.info

Nous pratiquons tous les bonnes manières, surtout avec les inconnus.



Cyber@cteurs

Nous pouvons tous intervenir directement dans les processus de décision.





Nous sommes tous aptes à décider de ce qui est bon pour nous.



Nous habitons tous le même village en forme de globe.

Add to Netvibes

Nous avons les moyens de regouper nos blogues en réseau .




Nous pouvons faire connaissance directement par delà les terres et les mers.

Archives

28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 22:00

BLED.jpgLittéralement parlant, l'expression correcteur orthographique est redondante. Orthographe [ = ὀρθός + γραφή ] signifiant à peu près écriture corrcecte, Un procédé visant à rendre correct l'orthographe mérite que nous lui prêtions attention.

Comment fonctionne le correcteur orthographique d'un traitement de texte ? Il compare chaque chaîne de caractères aux chaînes contenues dans une table de référence. S'il y trouve au moins une chaîne identique à la chaîne source, il déclare l'orthographe correcte. Sinon, non. Et il propose alors une ou plusieurs chaînes réputées quasi-semblables, sur la base d'un algorithme évaluant la distance entre chaînes. Autrement dit, il fonctionne exactement comme un dictionnaire pour la première partie du travail, et à peu près comme un écolier cherchant l'orthographe d'une chaîne incorrecte, pour la seconde partie.
L'écolier a un avantage sur le correcteur : en principe, il sait ce qu'il veut exprimer, alors que le correcteur de base, dépourvu d'outil d'analyse contextuelle, n'a aucune information lui permettant de faire un choix pertinent.

Un lecteur a envoyé à Le Monde ( au Monde ?), qui le publie dans la rubrique idoine, un courrier intitulé Lez feuille morte ce ramasses ah l'appel. Il s'étonne que le correcteur orthographique reste de marbre devant cette suite de chaine de caractères, dont l'homophonie avec une suite bien plus connue induit une conclusion aisée : le correcteur ne corrige rien.

 Je ne ferai que deux remarques :

-Ce lecteur se méprend sur les performances de l'outil logiciel appelé correcteur orthographique ;  en effet cet outil ne s'intéresse qu'à l'orthographe lexicographique, et son expérience prouve que son correcteur fonctionne...correctement. Mais ce n'est pas le plus grave.

-Il tire de cette expérimentation, vérifiable (encore que l'autre correcteur, le grammatical cette fois, pointe dans la phrase en question plusieurs anomalies, et suggère des modifications pertinentes), la conclusion que pour faire bénéficier les élèves d'un correcteur, l'école devra d'abord leur apprendre l'orthographe, la grammaire, la conjuguaison...Mais, pour utiliser un dictionnaire, il convient aussi de connaître  - sans trop d'erreur- conjuguaison , grammaire et orthographe. D'ailleurs, pour trouver un mot dans un dictionnaire, ne pas savoir l'écrire est un handicap.

A l'expérience, je trouve le correcteur orthographique bien utile tout de même; car il piège plus de 9/10 de mes fautes de frappe. Mais pour le reste je suis très attaché à des outils plus traditionnels, ont fait leurs preuves, et de plus m'incitent à m'autocorriger. Je puis ainsi faire sans sourciller l'éloge de la faute.
Mais peut-être faudrait-il lui donner, à ce correcteur,  un autre nom, pour éviter ce genre de méprise ?

Si quelqu'un a une idée...




Partager cet article

Repost 0
Published by Adamantane - dans Étonnement
commenter cet article

commentaires

Adamantane 30/12/2009 10:45


Je ne sais s'il existe un jeu d'esprit consistant, un peu à la manière des vers holorimes, a trouver des équivalents homophoniques de proverbes ou de citations réputées célèbres, en
se fixant pour contrainte de n'utiliser aucun des mots de la phrase source.
J'ai testé le très connu  :


Gall, amant de la reine, alla, tour magnanime,
Galamment de l'arène à la tour Magne, à Nîmes.

avec le correcteur de Word 2000 sans qu'il bronche. Mais d'une part il y a deux fois le mot tour, en homonymie il est vrai, et d'autre part deux noms propres authentiques et un nom propre de
circonstance, genre Jérimadeth...
Le Charles Cros est déjà mieux, qui n'use pas du subterfuge du nom propre :


Dans ces meubles laqués, rideaux et dais moroses,
Danse, aime, bleu laquais, ris d'oser des mots roses.

Cette construction est tout de même, si j'ose dire, plus facile que l'exercice proposé, puisque le rédacteur maîtrise la source.
Si quelqu'un a une idée


Lermniscate 29/12/2009 17:40


jeu panse dont que j'essuie ?