Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Adamantablogue
  • Adamantablogue
  • : *Étonnement systémique et libertaire *Évaluations de l'actualité culturelle, artistique, politique, économique, sociale *Ouvertures vers la pensée non conformiste
  • Contact

Partenariats

 

Liminaire

Le site source de ce blog, adamantane.net, a été mis en chantier et en ligne pour assurer simultanément plusieurs fonctions :
  • Présenter un ensemble de littératures polychromes : poèmes, essais, critiques, préfaces, documents pédagogiques, schémas didactiques, fragments sur des thèmes divers
  • Publier des auteurs, et plus généralement afficher des artistes, connus comme méconnus
  • Servir de portail à des associations à but artistique et culturel
  • Accueillir des activités d'écriture collaborative
  • Dissimuler un espace privé dédié à des recherches symboliques.
Son rédacteur veut les assurer de manière :

  • Systémique : les liens et interactions entre les divers domaines de la pensée active constituent en noosphère vivante ce qui sans eux ne serait qu'une froide encyclopédie des savoirs ;
  • &, conjonction de coordination
  • Libertaire : la personne est première ; les maîtres à penser sont à fréquenter avec d'extrêmes précautions, et le progrès nait de la réflexion autonome de chacun venant se combiner à celle des autres.


Recherche

Adamanquoi ?


Rédacteur Agoravox


Nous sommes tous capables d'observer et de commenter.



fremen
Nous sommes tous responsables de l'état de la terre (et du ciel...).



Nethique.info

Nous pratiquons tous les bonnes manières, surtout avec les inconnus.



Cyber@cteurs

Nous pouvons tous intervenir directement dans les processus de décision.





Nous sommes tous aptes à décider de ce qui est bon pour nous.



Nous habitons tous le même village en forme de globe.

Add to Netvibes

Nous avons les moyens de regouper nos blogues en réseau .




Nous pouvons faire connaissance directement par delà les terres et les mers.

Archives

25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 11:41
lex_ramp.jpgQu'en un mois 72 personnes aient consulté la page consacrée le 15 juillet 2006 au hoax de Baltimore, je puis le comprendre, étant donné la nature mythique de ce texte, et le fait que j'en révèle en commentaire l'origine. Enfin, si l'auteur en est clairement  identifié, les raisons qui ont fait qu'il fut enrobé dans une rumeur invoquant l'archétype de l'enfant trouvé demeurent à éclaircir, personne n'ayant pu établir de liens directs entre un projet de carte de voeux d'Adlai Ewing Stevenson et une récupération par des mouvements pacifistes, acteurs présumés de cette pieuse supercherie.
Les manuscrits se réfugient habituellement dans les bouteilles, à Saragosse, dans la malle du Docteur Watson, voire dans les papiers d'Antoine Roquentin...Il est moins fréquent qu'ils se dissimulent dans une église qui n'existait pas à la date de la trouvaille.

Qu'en un mois 39 investigateurs aient déniché mes papiers publiés sous l'égide du Haikou,  je peux aussi l'accepter. Non que je sois expert en matière de formes fixes, extrême orientales qui plus est. Mais tout lecteur qui s'intéresse à la poésie francophone actuelle ne peut manquer  d'être humecté de quelques embruns de la déferlante du haikou. Exercice mental bienfaisant pour quelques poètes que sa concision lapidaire fascine, il a le charme d'autoriser toute personne sachant identifier les nombres premiers 3 -pour le nombre de lignes-, 5 et 7 -pour le nombre de syllabes-, à se croire douée de savoir écrire poétique. Encore que la scansion a postériori révèle souvent quelque laisser-aller dans l'art du décompte.

Mais qu'en un mois 35 fouineurs aient exhumé mon petit article du 25 mai 2007 sur l'art de débillarder les rampes, qui n'a aucun lien avec celui, plus populaire, de décaler les sons, voilà qui ne me laisse pas de bois. Et le débillardeur, l'escaliéteur, qui est le vrai héros de cette affaire pourrait être mécontent que la gougueulisation de l'expression rampe débillardée conduise à mon texte avant de faire lien avec son propre site. Je tiens à réparer ici cette injustice. D'autant qu'il m'avait aimablement fourni la photo qui illustre le papier en question.

Crédits : merci à Étienne Desthuilliers, propriétaire de ce cliché et escaliéteur expert en débillardage de rampes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Adamantane - dans Nouvelles des arts
commenter cet article

commentaires