Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Adamantablogue
  • Adamantablogue
  • : *Étonnement systémique et libertaire *Évaluations de l'actualité culturelle, artistique, politique, économique, sociale *Ouvertures vers la pensée non conformiste
  • Contact

Partenariats

 

Liminaire

Le site source de ce blog, adamantane.net, a été mis en chantier et en ligne pour assurer simultanément plusieurs fonctions :
  • Présenter un ensemble de littératures polychromes : poèmes, essais, critiques, préfaces, documents pédagogiques, schémas didactiques, fragments sur des thèmes divers
  • Publier des auteurs, et plus généralement afficher des artistes, connus comme méconnus
  • Servir de portail à des associations à but artistique et culturel
  • Accueillir des activités d'écriture collaborative
  • Dissimuler un espace privé dédié à des recherches symboliques.
Son rédacteur veut les assurer de manière :

  • Systémique : les liens et interactions entre les divers domaines de la pensée active constituent en noosphère vivante ce qui sans eux ne serait qu'une froide encyclopédie des savoirs ;
  • &, conjonction de coordination
  • Libertaire : la personne est première ; les maîtres à penser sont à fréquenter avec d'extrêmes précautions, et le progrès nait de la réflexion autonome de chacun venant se combiner à celle des autres.


Recherche

Adamanquoi ?


Rédacteur Agoravox


Nous sommes tous capables d'observer et de commenter.



fremen
Nous sommes tous responsables de l'état de la terre (et du ciel...).



Nethique.info

Nous pratiquons tous les bonnes manières, surtout avec les inconnus.



Cyber@cteurs

Nous pouvons tous intervenir directement dans les processus de décision.





Nous sommes tous aptes à décider de ce qui est bon pour nous.



Nous habitons tous le même village en forme de globe.

Add to Netvibes

Nous avons les moyens de regouper nos blogues en réseau .




Nous pouvons faire connaissance directement par delà les terres et les mers.

Archives

23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 22:37
de-la-tour-nouveau-ne-original.jpg

Crédits : merci -à nouveau - à Georges de La Tour, pour Le Nouveau-né, tableau visible au Musée des Beaux-Arts de Rennes.
Huile sur toile ; 76 x 91 cm ; Saisie révolutionnaire, 1794

Parmi la trentaine d'oeuvres connues de Georges de La Tour celle-ci, saisie à la Révolution chez un émigré rennais qui n'a pu être identifié jusqu'ici, est sans conteste l'une des plus célèbres. [Note recopiée du site du Musée...].






J'ai reçu ce courrier :

Bonjour,

Suite à l’intérêt que vous avez porté à l’AED [1] en mettant sur votre site notre URL, et compte tenu de la nature de votre site, je me permets de vous contacter dans le cadre de notre campagne de mobilisation pour l’année sacerdotale : « Lumière d’Espérance ».
Nous lançons le 25 décembre cette opération ayant pour objectif de mobiliser les internautes en allumant 4000 cierges en 40 jours pour soutenir les prêtres en détresse à travers le monde.
Jusqu’à la fête de la Présentation du Christ au Temple, nous proposons aux internautes d’écrire une prière pour un prêtre, d’envoyer un message d’Espérance à ses proches.

Nous souhaitons à travers le symbole du cierge, matérialiser la prière, l’Amour de Dieu pour combattre l’intolérance religieuse et diffuser le plus largement un message d’Espérance.
C’est pourquoi, nous aimerions savoir si nous pouvons échanger nos liens. Nous avons d’ailleurs créé une page dédiée pour nos partenaires.

Je vous remercie par avance.
Sincères salutations.

J'ai ainsi répondu :

Bonjour

J'ai en effet publié sur mon site une longue page dédiée aux Compagnons Bâtisseurs, mentionnant donc le nom et l'action du  Père Werenfried van Straaten. Je ne renie en rien cet élément important, fondateur, de mon itinéraire personnel. Il s'agissait pour moi de témoigner de la possibilité de mettre, modestement, en pratique certaines valeurs dites évangéliques, et aussi de travailler de manière concrète à compenser à l'international  l'image négative imprimée par les mystérieux silences d'un Pape très récent. La démarche proposée n'était en rien sous-tendue par la volonté de convertir les autres, mais plutôt par celle de se convertir vers les autres.
Je ne suis, cinquante ans plus tard, pas du tout opposé au soutien des personnes en détresse, y compris les prêtres,  ni à la diffusion d'un message d'amour et d'espérance. Bien au contraire.

D'une part, je considère à titre personnel la vie spirituelle comme une affaire semi-privée. C'est à dire que si je pratique la mise en commun, dans des circonstances discrètes, avec des partenaires choisis, de préoccupations spiritualistes, je m'abstiens de faire campagne en faveur de mes propres options., et même de mes voies de recherche. Le doute m'habite plus que les certitudes....
D'autre part, je maintiens une distinction de principe entre dogmes religieux et perspectives spirituelles. L'assimilation sémantique de l'un à l'autre engendre selon moi un désordre mental par simplification abusive, la liberté spirituelle devenant inféodée au respect d'un dogme, donc niée.

Le rôle du prêtre - au dela des acceptions sacerdotales - est-il de multiplier les fidèles, ou bien de proposer une écoute en matière de spiritualité, même - surtout ? - à ceux qui sortent du cercle des pratiquants authentifiés.
Un pasteur en sa communauté, un imam accueillant ses frères, un rabbin commentant le talmud, un vénérable maître en sa loge de Saint Jean, un trappiste occupé à  jardiner, un jésuite au fond de son laboratoire, sont potentiellement prêtres en action. Quand ? Dès lors qu'ils cherchent à aider leur prochain à se poser les questions qu'il pressent en lui dans sa relation au sacré, serait-ce même pour en nier la réalité. Ils le sont encore plus s'ils ne font pas de l'adhésion à leur église, voire à une église, une condition incontournable de leur écoute. Et leur intention se doit d'être droite, c'est à dire centrée sur l'autre, pas sur le gain d'une âme, perspective à proprement parler diabolique.
 
Je m'oppose, chaque fois que besoin, de manière mesurée et dans la limite de mes moyens, aux démarches prosélytes ou missionnaires des obédiences religieuses. Je le fais sans autre parti-pris que le devoir de résistance à l'invasion des consciences par des corpus de systèmes religieux prêt à consommer. Je souhaite que les fidèles se réclamant de ces obédiences se bornent à approfondir leurs croyances. Travail intime qui est d'ailleurs long, difficile, considérable. Il implique la nécessité de  remettre les dites croyances en question et d'accepter l'issue éventuelle de les abandonner. Il oblige à en témoigner dans les faits, ce qui n'est guère plus aisé, sans pour autant se croire investi d'une mission apostolique visant à tenter de convaincre d'autres personnes que sa croyance est la bonne et seule croyance.

Autrement dit, j'adhère activement à l'idée selon laquelle chacun doit pouvoir vivre, le cas échéant, sa foi librement, sans tracasserie ou persécution d'aucune nature. Une seule condition : qu'il ne sorte pas de la réserve que doit lui inspirer la propre liberté de celles et ceux qui partagent pas la même foi.
Si, une fois ces clarifications apportées, vous considérez qu'un échange de liens est un bonne chose, merci de me le dire.

Cordialement.





[1] Aide à l'Église en Détresse

Partager cet article

Repost 0
Published by Adamantane - dans Systémique
commenter cet article

commentaires

Adamantane 01/01/2010 22:34


@Lemniscate
En fait, je n'ai pas eu de réponse sur le fond. Mais comme j'ai diffusé l'appel, j'ai finalemenr répondu positivement à la demande faite.
Un humoriste affirma un jour, dit-on, à propos d'un fer à cheval cloué sur sa porte, et en réponse à l'étonnement d'un ami qui connaissait ses opinions rationalistes : cela porte bonheur même à
ceux qui n'y croient pas...
Dans le doute, j'aime mieux relayer un appel humanitaire que de le rejeter au motif qu'il voudrait alerter sur une discrimination de nature religieuse.


Adamantane 28/12/2009 12:28


Le titre actuel de ce tableau est Le nouveau né, et non pas Nativité, en dépit de ce qu'écrivent certains sites marchands de
reproductions.
La Nativité de Georges de La Tour a pour titre L'adoration des bergers. Ce dernier tableau, huile sur toile, 1644, 107 x 131 cm, est au Musée du
Louvre, salle Georges de La Tour.

Le fait que le tableau exposé au Musée de Rennes ait été confisqué à un émigré lors de la Révolution est peut-être une manifestation borderline d'une forme de laïcité.
Les lois de séparation de l'Église et de l'État se sont elles aissi accompagnées de spoliations manifestes des biens séculiers de l'Église. Il est vrai que si pour partie l'origine des fonds était
dans des dons et legs, pour partie elle était aussi dans des impôts et taxes datant de la Royauté pré-révolutionnaire, et pouvait être assimilée à une forme légale de spoliation du Tiers-État par
le Clergé, avec la complicité de la Noblesse...Donc ces confiscations pouvaient être considérées comme des restitutions ?


Lemniscate 27/12/2009 19:31


Et quelle a été la réponse ?
Utiliser une nativité pour illustrer un papier intitulé Laïcité, c'est de la provocation ou un message en soi ?
AC