Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Adamantablogue
  • Adamantablogue
  • : *Étonnement systémique et libertaire *Évaluations de l'actualité culturelle, artistique, politique, économique, sociale *Ouvertures vers la pensée non conformiste
  • Contact

Partenariats

 

Liminaire

Le site source de ce blog, adamantane.net, a été mis en chantier et en ligne pour assurer simultanément plusieurs fonctions :
  • Présenter un ensemble de littératures polychromes : poèmes, essais, critiques, préfaces, documents pédagogiques, schémas didactiques, fragments sur des thèmes divers
  • Publier des auteurs, et plus généralement afficher des artistes, connus comme méconnus
  • Servir de portail à des associations à but artistique et culturel
  • Accueillir des activités d'écriture collaborative
  • Dissimuler un espace privé dédié à des recherches symboliques.
Son rédacteur veut les assurer de manière :

  • Systémique : les liens et interactions entre les divers domaines de la pensée active constituent en noosphère vivante ce qui sans eux ne serait qu'une froide encyclopédie des savoirs ;
  • &, conjonction de coordination
  • Libertaire : la personne est première ; les maîtres à penser sont à fréquenter avec d'extrêmes précautions, et le progrès nait de la réflexion autonome de chacun venant se combiner à celle des autres.


Recherche

Adamanquoi ?


Rédacteur Agoravox


Nous sommes tous capables d'observer et de commenter.



fremen
Nous sommes tous responsables de l'état de la terre (et du ciel...).



Nethique.info

Nous pratiquons tous les bonnes manières, surtout avec les inconnus.



Cyber@cteurs

Nous pouvons tous intervenir directement dans les processus de décision.





Nous sommes tous aptes à décider de ce qui est bon pour nous.



Nous habitons tous le même village en forme de globe.

Add to Netvibes

Nous avons les moyens de regouper nos blogues en réseau .




Nous pouvons faire connaissance directement par delà les terres et les mers.

Archives

17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 15:33

Lochaquerie-2.jpgLa requinerie est au requin ce que l'escroquerie est à l'escroc. Encore qu'entre les crocs du requin et l'escroc aiglefin,  il y ait parentée étroite et similitudes affligeantes.

 

Le poète Emmanuel Lochac m'ayant été proposé par le poète Jacques Arnold comme objet de lecture et sujet d'étude, il y a de cela vingt ans sinon plus; j'ai mis sur quelques sites un avis de recherche, désireux d'être averti de la disponiblilté d'ouvrages à propos de Lochac, voire de Lochac, qui auraient échappé à ma vigilante et encyclopédique attention.

C'est ainsi que j'appris récemment, par alerte interposée, la parution d'un ouvrage inconnu de ma bibliothèque.

 

Le libraire en ligne Amazon.com publiait en effet  l'annonce suivante :

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

EMMANUEL LOCHAC [Paperback]
FREDERIC P. VANDOME, AGNES F. MCBREWSTER, JOHN MILLER (Author) [1]
Be the first to review this item
Available from these sellers.
8 new from $42.52 1 used from $38.53
Product Details

    * Paperback: 70 pages
    * Publisher: ALPHASCRIPT PUBLISHING (2010)
    * Language: French
    * ISBN-10: 6132818081
    * ISBN-13: 978-6132818089
    * Shipping Weight: 4 ounces

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Que croyez-vous que contient cet ouvrage, et quels inédits ont collecté les auteurs déclarés de cette publication vendue $ 42 , soit 30 € ?

Eh bien cela mérite d'être su.

 

D'une part, sur les 66 pages de cet opuscule, il y a très exactement 2,5 pages, soit 4% de l'ensemble, effectivement consacrées à Emmanuel Lochac. En revanche, 31 pages, soit sensiblement la moitié du contenu, sont relatives à...la ville de Nice. Pourquoi : eh bien parce qu'Emmanuel Lochac est mort à Nice.De manière un peu fortuite d'ailleurs.

Mais ceci n'est rien.

La suite est encore plus stupéfiante.

En effet, les 2,5 pages au sujet d'Emmanuel Lochac sont mot pour mot celles que j'ai rédigées pour la partie anthologique de mon portail, et que j'ai publiées sur Wikipédia.

A noter que pour ne pas faire de jaloux, les autres pages du prétendu livre des prétendus auteurs Vandome, McBrewster, et Miller, y compris le morceau de résistance sur la ville de Nice, sont elles aussi recopiées de Wikipédia. Il y a aussi une reprise des notices consacrées à Han Ryner, Jean Royère, ainsi qu'au monostique (ou mieux monostiche ) -dans laquelle j'ai pas mal trempé...-

 

L'illustration de couverture, elle aussi, attire subtilement l'attention sur une promese non tenue. Ce gros livre, ainsi présenté, n'évoque-t-il pas les recherches laborieuses, les documents rares, les fonds de bibliothèque de province ? Mensonge supplémentaire.

 

Ah, l'origine du chapardage est mentionnée. Rien à redire en matière de citation des sources. Cela occupe plusieurs pages du pseudo-livre.

 

Qu'est-ce qui peut pousser trois personnes à recopier, sans aucune valeur ajoutée, sans vergogne, sans la moindre fierté, des textes qui sont d'accès public sur internet sous une licence de type type GNU freedocumentation ?

Eh bien l'appat du gain, peut-être ? Car vendre 30 € une plaquette d'une cinquantaine de pages est en apparence réaliser une bonne opération commerciale.Surtout si elle n'est produite qu'à mesure que des commandes arrivent : pas de stock, rien que des frais variables.

Ou encore le plaisir un peu vain d'être repéré comme auteur par des moteurs de recherche ? A ce jour, cette publication récente mérite, rien que sur gougeule, une cinquantaine de mentions...

 

Ce détournement a été repéré, comme je viens seulement de m'en apercevoir, par la Fondation Wikimedia dès juin 2009. Le pillage à des fins lucratives des articles de Wikipédia semble être l'activité principale de nos trois pieds nickelés. Ils auraient crassussé et mis en vente des milliers d'articles...

 

Je sais bien que l'actualité géopolitique et humaine propose ce jeudi 17 mars 2011 d'autres motifs d'indignation plus consistants que cette requinerie. Mais ce n'est pas une raison pour ne pas dénoncer ces combines de rats, ces pignouferies littéraires, ces abus de confiance cyniques - je parle de cynisme car l'argument de vente de ces fascicules, imprimé blanc sur vert en page I de couverture, est High quality | Content by Wikipedia articles .

 

 

 

[1] Dans d'autres ouvrages de la même collection, les auteurs désignés sont.... Agnes F. Vandome et John McBrewster...Seraient-ils à ce point tous trois interchangeables

Partager cet article

Repost 0
Published by Adamantane - dans Wikipédisme
commenter cet article

commentaires

Alice Desthuilliers 27/03/2011 17:30



Depuis facebook


Le fait de référencer la citation n'empêche pas la qualification juridique d'infraction au droit de citation, y compris en droit américain. La citation référencée doit être clairement identifiée
(guillemets par exemple), clairement référencée (url, ouvrage, auteur, date...) et surtout elle doit être mesurée et ne peut que dans de très rares exceptions reprendre la totalité d'une oeuvre
originale.


 



Jean-Pierre Desthuilliers 27/03/2011 12:09



Eh bien le commentaire sugéré semble avoir été accepté par les gardiens du site...


Il ne reste plus, pour boucler la boucle, qu'à mentionner cet
ouvrage-canada-dry sur la notice Emmanuel Lochac de WikiPédia !


Il est consultable ici.



Lemniscate 24/03/2011 18:17



Je suis allé visiter le site vendeur, et ai déposé cet avis :


 


Mon avis : 1/5 - Arnaque légale - Cet ouvrage est en fait une reproduction à la lettre près de la notice Lochac de Wikipédia, sur deux pages, accompagnée de 30 pages de même origine sur la
ville de Nice, au motif que Lochac y est décédé...
D'une part, tromperie sur le contenu : 2 pages sur 60 consacrées à Lochac.
D'autre part, tromperie... sur la qualité d'auteur des signataires : l'auteur réel est le rédacteur de la notice.
Mais la source est citée...Donc escroquerie légale !





Le gestionnaire du site a refusé de le publier :





Bonjour lemniscate,
Nous n'avons malheureusement pas pu mettre en ligne votre avis concernant le produit suivant :
Titre :  Emmanuel Lochac
Comme précisé sur le site, les "Avis" vous permettent de partager avec d'autres utilisateurs  votre opinion concernant un produit, ses caractéristiques, ses qualités et/ou ses défauts,
etc.
Voici quelques exemples d'avis pouvant être publiés :
"Ce film est génial. Les acteurs sont excellents..."
"Je n'ai pas aimé l'histoire de ce livre et il est beaucoup trop court..."
Cet appareil photo comporte beaucoup d'options très utiles..."


 


Désolée de n'avoir pu soutenir cette juste râlerie contre la requinerie  !



Adamantane 24/03/2011 18:27



A mon avis, ce sont les mots arnaque et tromperie qui ont chatouillé le robot-vérificateur du site. Ce vaillant serviteur les a très
probablement étiquetés comme fauteurs de trouble potentiels.


 


Je vais déposer un avis plus enrobé, du genre :


 


Un ouvrage d'origine et de qualité encyclopédique...La présentation est sobre et le papier agréable au toucher. Le corps choisi pour la typographie est peut-être un peu petit.


Cette plaquette de 60 pages contient dans une première partie, trop courte à mon goût : 2 pages seulement, une biobibliographie d'Emmanuel Lochac.


Le reste est consacré à la ville de Nice, et à d'autres biographies : Han Ryner, Jean Royère, Valéry Larbaud.


Toutes ces informations sont, il faut le reconnaître, de très grand intérêt : en effet les auteurs ont modestement et fidèlement recopié sans erreur les notices relatives à ces différents
sujets telles qu'elle sont mises en ligne dans l'encyclopédie libre et gratuite Wikipédia.


 


Nous verrons bien si le robot a le sens de l'humour.


 



Alice Desthuilliers 17/03/2011 21:51







Adamantane 17/03/2011 21:55



J'ai effacé par erreur le commentaire initial. Je le reconstitue ici... Sur son blog Une blonde et ses livres, Lilie, qui désire partager ses
lectures, dénonce les exagérations, à-peu-près et mensonges éditoriaux de VDM publishing house,
qui n'est autre qu'une des facettes de la courageuse entreprise qui vends les plaquettes d'alpha publishing... Voir aussi les commentaires de Playmobilonhishorse sur l'arnaque mise au point par les éditions
universitaires européennes, qui ne sont autre qu'une autre des facettes de la courageuse entreprise qui vends les plaquettes d'alpha publishing...c'est sur le site de l'AFOR, ou Association des
étudiants gradués de foresterie de l’Université Laval, qui propose des liens vers d'autres site dénonçant cette nouvelle perversion des mœurs éditoriales. Le contributeur PrimeHunter a sur
sa page personnelle publié un papier assez long et minutieusement
documenté sur les pratiques d'alpha publishing.