Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Adamantablogue
  • Adamantablogue
  • : *Étonnement systémique et libertaire *Évaluations de l'actualité culturelle, artistique, politique, économique, sociale *Ouvertures vers la pensée non conformiste
  • Contact

Partenariats

 

Liminaire

Le site source de ce blog, adamantane.net, a été mis en chantier et en ligne pour assurer simultanément plusieurs fonctions :
  • Présenter un ensemble de littératures polychromes : poèmes, essais, critiques, préfaces, documents pédagogiques, schémas didactiques, fragments sur des thèmes divers
  • Publier des auteurs, et plus généralement afficher des artistes, connus comme méconnus
  • Servir de portail à des associations à but artistique et culturel
  • Accueillir des activités d'écriture collaborative
  • Dissimuler un espace privé dédié à des recherches symboliques.
Son rédacteur veut les assurer de manière :

  • Systémique : les liens et interactions entre les divers domaines de la pensée active constituent en noosphère vivante ce qui sans eux ne serait qu'une froide encyclopédie des savoirs ;
  • &, conjonction de coordination
  • Libertaire : la personne est première ; les maîtres à penser sont à fréquenter avec d'extrêmes précautions, et le progrès nait de la réflexion autonome de chacun venant se combiner à celle des autres.


Recherche

Adamanquoi ?


Rédacteur Agoravox


Nous sommes tous capables d'observer et de commenter.



fremen
Nous sommes tous responsables de l'état de la terre (et du ciel...).



Nethique.info

Nous pratiquons tous les bonnes manières, surtout avec les inconnus.



Cyber@cteurs

Nous pouvons tous intervenir directement dans les processus de décision.





Nous sommes tous aptes à décider de ce qui est bon pour nous.



Nous habitons tous le même village en forme de globe.

Add to Netvibes

Nous avons les moyens de regouper nos blogues en réseau .




Nous pouvons faire connaissance directement par delà les terres et les mers.

Archives

12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 16:25

http://www.adamantane.net/hebergerie/la_bougie_du_sapeur/dagoberte_bis/M'arrive presqu'à l'instant un gentil courrier d'un journaliste de The Connexion – et pas The Connection…attention…- :
Bonjour
Je suis journaliste pour The Connexion, un mensuel pour les anglophones en France. J’aimerais juste confirmer que La Bougie du Sapeur sort en 2012 et savoir s’il y a des nouveautés cette fois-ci? Savez-vous de quoi il va parler? Est-ce qu’il y aura des suppléments?
Cordialement.

Que répondre.

Car perplexe suis… Olivier Rowland s'adresse au webmestre du site lebatelier.net, site géolocalisé  au voisinage du site labougiedusapeur.com, ce qui prouve qu'un bon journaliste sait lire un signal cher à Yves Rocard et découvrir les bonnes sources.


Je recommande au passage et aux amateurs la page de ce blogue dédiée tout spécialement à ce phénomène éditorial plus discret encore que le poisson d'avril.


Perplexe car d'une part si facebook accueille un magazine qui s'immatricule littéralement  LA-BOUGIE-DU-SAPEUR et numériquement 188451597866181, les messages écrits sur son mur disparaissent d'une connexion à l'autre. Et pourtantt, la promesse était : Bonjour, plus qu'environ 300 jours à attendre avant de découvrir la BOUGIE DU SAPEUR N° 9. En attendant le 29 février 2012, cette page vous fera vivre de l'intérieur les étapes de la préparation de cet événement historique !
Quant au groupe concurrent déclaré sous le nom de La Bougie du sapeur, et la rubrique …discothèque, il est encore plus muet que le premier…

Perplexe car la société La Bougie du Sapeur, au capital de 15.244,90 €,  immatriculée le 25 mai 1984 au RCS de Paris sous le patronyme B 329 726 723 a été liquidée le 3 avril 2008 par Richard Prideaux-Debuisson, directeur de la publication…

Perplexe car le rédacteur en chef de ce journal à publication périodique de très grande longueur d'onde, Jean d'Indy, ne semble plus s'être manifesté de manière publique, selon mes propres sources, depuis le  déjeuner Père & Fils, au Taillevent, à Paris, le mardi 14 juin 2011...

Notre bon sapeur aurai-t-il cassé sa Dagoberte  [1] ?
Ou bien, tel le Colonel héroïquement transporté à l'hôpital de campagne, à travers la nuit de l'hiver et les obstacles d'une première tentative avortée de construction européenne, viendra-t-il, à son tour et au dessert, dans deux mois, chanter la sienne ?

 

En effet que faire vis à vis des zabonnés, celles et ceux qui  ont payé 100 € le droit d'etre servis (par porteur ?...) jusquà la fin du siècle en cours, XXI° de a série ?

Je ne voudrais pas que le point d'étape de mi-parcours publié ici le 28 février 2010 ait eu une mauvaise influernce sur le calendrier co(s)mique.

 

--------------------

 

[1] ...« 3 fr. 50 !… 3 fr. 50 ! Jamais j'arriverai à ramasser une pareille somme pour remplacer Dagoberte ! » C'est sa vieille et défunte pipe que l'ingénieux sapeur désignait sous ce nom parce qu'elle avait jugé convenable de se culotter de travers.

Les facétiies du sapeur Camember, in Camember dresse ses batteries, page 153 case 2.

Partager cet article

Repost 0
Published by Adamantane - dans Nouvelles des arts
commenter cet article

commentaires

genevieve BAUD CAIZERGUES 24/02/2012 14:09


Bonjour, 


abonnée depuis le numéro 2 , et jusques en 2020,  ( pour vos recherches, mon code postal est 34160 )  puis je espérer  cette fois recevoir  enfin la bougie , comme prévu, à
mon domicile, par  un envoi discret,  qui n'attire pas la convoitise des distributeurs ??????


Grand merci 


G.B.C.

Anne de Rancourt 08/01/2012 12:38


Bonjour,


Chro(ni)queuse culturelle dans un hebdo lorrain, La Semaine de Metz et Nancy, j'aimerais écrire un article sur La Bougie du Sapeur. Y aura-t-il un numéro en 2012 ? J'espère être au bon endroit
pour poser les (bonnes) questions ! Je ne trouve nulle part de "contact" qui me permette d'espérer, si ce n'est ce blaugue... Help !


Amitiés au Camember


Anna von

Adamantane 27/07/2013 16:24



Bon, j'ai dû répondre directement à l'adresse de courriel laissée dans le formulaire d'envoi de commentaires...


L'absence de coordonnées de "contact" dans La Bougie du Sapeur peut être interprétée comme le désir des contributeurs et de l'éditeurs d'avoir à gérer des demandes. Les sites www.labougiedusapeur.com , ma première tentative pour creuser une mine sous le rempart d'anonymat des éditeurs, et www.pasdesiteinternet.com , second essai de franchissement des défenses (le nom du site est celui indiqué dans le numéro de février 2012, peut-être par provocation...) me
valent qurtout des correspondances de lecteurs à la recherche soit du fruit d'un abonnement, soit de numéros devenus introuvables à des prix raisonnables.