Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Adamantablogue
  • Adamantablogue
  • : *Étonnement systémique et libertaire *Évaluations de l'actualité culturelle, artistique, politique, économique, sociale *Ouvertures vers la pensée non conformiste
  • Contact

Partenariats

 

Liminaire

Le site source de ce blog, adamantane.net, a été mis en chantier et en ligne pour assurer simultanément plusieurs fonctions :
  • Présenter un ensemble de littératures polychromes : poèmes, essais, critiques, préfaces, documents pédagogiques, schémas didactiques, fragments sur des thèmes divers
  • Publier des auteurs, et plus généralement afficher des artistes, connus comme méconnus
  • Servir de portail à des associations à but artistique et culturel
  • Accueillir des activités d'écriture collaborative
  • Dissimuler un espace privé dédié à des recherches symboliques.
Son rédacteur veut les assurer de manière :

  • Systémique : les liens et interactions entre les divers domaines de la pensée active constituent en noosphère vivante ce qui sans eux ne serait qu'une froide encyclopédie des savoirs ;
  • &, conjonction de coordination
  • Libertaire : la personne est première ; les maîtres à penser sont à fréquenter avec d'extrêmes précautions, et le progrès nait de la réflexion autonome de chacun venant se combiner à celle des autres.


Recherche

Adamanquoi ?


Rédacteur Agoravox


Nous sommes tous capables d'observer et de commenter.



fremen
Nous sommes tous responsables de l'état de la terre (et du ciel...).



Nethique.info

Nous pratiquons tous les bonnes manières, surtout avec les inconnus.



Cyber@cteurs

Nous pouvons tous intervenir directement dans les processus de décision.





Nous sommes tous aptes à décider de ce qui est bon pour nous.



Nous habitons tous le même village en forme de globe.

Add to Netvibes

Nous avons les moyens de regouper nos blogues en réseau .




Nous pouvons faire connaissance directement par delà les terres et les mers.

Archives

9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 15:55

http://www.adamantane.net/illustrations/la_flamme_d_une_chandelle/Voilà deux disciplines rarement mises en présence... Quelle lecture transversale viendrait, sinon les rapprocher, du moins les présenter l'une à l'autre.

Assez nombreux sont les poètes qui ont approfondi, dans leur quête, la dimension spirituelle, et même religieuse de leur incarnation. Peut-être quelques théologiens se sont-ils laissé aller à aborder, pour leur propre compte,  les mystères de la poétique. Mais jusqu'à présent, les replis de mon cortex n'avaient pas accueilli de données, analogiques ou logiques, verbales ou symboliques, sur l'étude de l'intersection { [Théologie] ∩ [Poétique] }.

 

C'est une critique de Pierre Tanguy parue dans l'e-revue Recours au poème qui m'incite à m'en préoccuper ici.

 

De quoi s'agit-il ? François Cassingena-Trévedy, théologien, moine bénédictin de l’abbaye de Ligugé, pose la question des rapports entre Poétique et Théologie.

Pierre Tanguypubliée par l'e-revue Recours au poème qui m'a révélé l'existence d'une telle préoccupation. Elle est portée par François Cassingena-Trévedy, théologien, moine bénédictin  de l’abbaye de Ligugé.

Il s'était antérieurement intéressé aux relations entre Liturgie et Littérature. Domaine où il y aurait en effet beaucoup à travailler - c'est à dire passer du spéculatif à l'opératif - , les textes liturgiques dont j'ai eu connaissance, tant dans les églises que dans les temples pratiquant le plus souvent, en matière d'ornement littéraire, une ascèse certes compréhensible, mais peu exaltante, voire pas enthousiasmante [1]du tout.

 

La poésie, écrit-il,  fait toujours son domicile, très humblement, dans les interstices .

Il m'est arrivé de méditer sur le mystère des encoignures. L'encoignure est tout juste une promesse d'interstice. Il faut un séisme pour qu'elle s'entrouve, telles les tombes lors du jugement dernier selon l'iconographie médiévale.

 

Ce liturge est aussi, selon mes sources,  émailleur, maître de choeur, écrivain, et a publié sa propre version de La flamme d'une chandelle, sous le titre Élucubrations...Il sait donc, a priori, de quoi il parle

 

   

Je suis cette encoignure à l’angle des falaises
Où le vent de la baie amasse les épaves,
Fleurs d’embruns, galets gris, coques creuses
Que mon étreinte aiguë écrase en sable d’or.

Je suis cette encoignure au bas des monuments,
Où le mur et le sol en leurs noces discrètes
Engendrent ce rais d’ombre où rosées et poussières
Tracent leur mince croûte espoir de cicatrice.

Je suis cette encoignure au dièdre de deux ailes
Que l’archange du rêve essaye de déployer,
La verticale pour résoudre les étoiles,
L’horizontale afin de nommer les lointains.

Je suis cette encoignure où la terre et le feu
Fondent en fin cordon quand la foudre acérée
Vitrifie le rocher inerte, et que rature
D’un graffiti obscur un dieu précipité.

Je suis cette encoignure où les airs et les eaux,
Lames bleues de ciseaux sous la lune s’affrontent,
Quand l’ouragan vortex engrosse l’océan
Pour tracer ce fil net qui est fils du chaos.

Je suis cette encoignure entre tête et épaule,
Formant équerre pour que la main de l’ami
Y trouve un appui juste, et la joue de la femme
L’abandon consenti en exacte posture.

Je suis cette encoignure à l’angle de la marche,
Rythmant le pas rituel de l’adepte montant
Vers le seuil du mystère et la porte qu’il doit
Savoir se faire ouvrir et franchir initié.

Je suis cette encoignure au fond de la pensée
Ou deux idées issues de germes différents
Tels cristaux embrassés subitement se maclent
Engendrant l’improbable au creux de leur contact.

Je suis cette encoignure en l’axe de la croix,
Le recoin du gibet logeant le sacrifice,
Aine et aisselle du corps que l’on écartèle
Pour supplicier la vie et supplier la mort.

Je suis cette encoignure au tracé de la lettre
Le point immatériel qui condense l’espace
Et dans l’en-soi rassemble en unité secrète
La création éparse enfin réassemblée.

 

 

 

Mais si ma méditation m'a conduit, par les méandres de mes sentiers intérieurs, à me mettre dans la peau d'un adepte, à évoquer le symbole de la croix, et même à nommer l'en-soi propre à une certaine cosmogonie religieuse, rien de particulièrement théologique dans mon texte. Je n'aurais d'ailleurs aucune autorité à tenter ce rapprochement.

 

Il me va donc falloir aller à La Procure, le lieu idéal pour effectuer ce genre d'emplette - d'autant que j'y peux profiter des avantages d'une carte de fidélité... - me...procurer Poétique de la théologie, Ad Solem 2011, 115 pages, 19 euros.

 

[1] Je n'ai pas dû choisir ce mot par hasard

la poésie « fait toujours son domicile, très humblement, dans les interstices »  - See more at: http://www.recoursaupoeme.fr/critiques/po%C3%A9tique-de-la-th%C3%A9ologie/pierre-tanguy#sthash.nUF88EgJ.dpuf
François Cassingena-Trévedy, théologien, moine de l’abbaye de Ligugé - See more at: http://www.recoursaupoeme.fr/critiques/po%C3%A9tique-de-la-th%C3%A9ologie/pierre-tanguy#sthash.nUF88EgJ.dpuf
François Cassingena-Trévedy, théologien, moine de l’abbaye de Ligugé - See more at: http://www.recoursaupoeme.fr/critiques/po%C3%A9tique-de-la-th%C3%A9ologie/pierre-tanguy#sthash.nUF88EgJ.dpuf
François Cassingena-Trévedy, théologien, moine de l’abbaye de Ligugé - See more at: http://www.recoursaupoeme.fr/critiques/po%C3%A9tique-de-la-th%C3%A9ologie/pierre-tanguy#sthash.nUF88EgJ.dpuf

Partager cet article

Repost 0
Published by Adamantane - dans Nouvelles des arts
commenter cet article

commentaires