Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Adamantablogue
  • Adamantablogue
  • : *Étonnement systémique et libertaire *Évaluations de l'actualité culturelle, artistique, politique, économique, sociale *Ouvertures vers la pensée non conformiste
  • Contact

Partenariats

 

Liminaire

Le site source de ce blog, adamantane.net, a été mis en chantier et en ligne pour assurer simultanément plusieurs fonctions :
  • Présenter un ensemble de littératures polychromes : poèmes, essais, critiques, préfaces, documents pédagogiques, schémas didactiques, fragments sur des thèmes divers
  • Publier des auteurs, et plus généralement afficher des artistes, connus comme méconnus
  • Servir de portail à des associations à but artistique et culturel
  • Accueillir des activités d'écriture collaborative
  • Dissimuler un espace privé dédié à des recherches symboliques.
Son rédacteur veut les assurer de manière :

  • Systémique : les liens et interactions entre les divers domaines de la pensée active constituent en noosphère vivante ce qui sans eux ne serait qu'une froide encyclopédie des savoirs ;
  • &, conjonction de coordination
  • Libertaire : la personne est première ; les maîtres à penser sont à fréquenter avec d'extrêmes précautions, et le progrès nait de la réflexion autonome de chacun venant se combiner à celle des autres.


Recherche

Adamanquoi ?


Rédacteur Agoravox


Nous sommes tous capables d'observer et de commenter.



fremen
Nous sommes tous responsables de l'état de la terre (et du ciel...).



Nethique.info

Nous pratiquons tous les bonnes manières, surtout avec les inconnus.



Cyber@cteurs

Nous pouvons tous intervenir directement dans les processus de décision.





Nous sommes tous aptes à décider de ce qui est bon pour nous.



Nous habitons tous le même village en forme de globe.

Add to Netvibes

Nous avons les moyens de regouper nos blogues en réseau .




Nous pouvons faire connaissance directement par delà les terres et les mers.

Archives

24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 17:57

Petit_Prince.jpgEntre le je et le nous, que de subtilités un peu spécifiques du français moderne, et aussi de  pas mal de langues mortes.

De même, voire plus, entre le tu et le vous.

Deux remarques :

-le tutoiement un peu artificiel qui est la règle irréfragable au sein de certaines institutions  peut poser problème pour qui veut manifester la différence entre la sphère d'intimité et la sphère sociale.
Chez Bossard Consultants je (une périphrase licite aurait été : un chef de département...) me suis trouvé pour la première fois de ma vie dans la situation de conduire l'entretien de licenciement d'une consultante en parlant le tu. Pas évident.

-le vous a selon mon expérience un charme tout particulier de respect caressant dans la sphère d'intimité, et j'en regrette l'abandon un peu systématique.





Je ferai l'éloge du vous
Vouvoiement volupté pure
Souffle qui sans détour avoue
Vouloir être voué à vous

Ce vous de voûtes cathédrales
Ce vous volutes savourées
Que voulûmes entre nous perpétuer
Ce vous noué d'envoûtements voulus

Ce vous orvet qui vouivre
Ou vœu qui rendez-vous
Ce vous trouvaille qui voussure
Je ferai l'éloge du vous

Un sondage argumenté réalisé en 2007 sur les pages internes de WikiPédia a eu un résultat à l'image des pratiques de l'enccyclopédie collaborative : 9 partisans du vous, 41 du tu, et 39 indifférents. Les raisons des uns et des autres sont intéressantes à connaître.

Ceci étant, l'appel au nous d'enthousiasme collectif a aussi été un peu dévalorisant pour le pluriel de la première personne. Cette désignation grammaticale, vaguement oxymorique -la singularité peut-elle être plurielle, ailleurs que dans certaines théologies, et quelques dialectiques ? -, peut d'ailleurs faire réfléchir. Les consultants ont appris aux cadres qu'il fallait dire nous pour faire croire qu'un projet était collectif, alors que trop souvent ne sont collectives que la sueur à pousser la machine  à décerveler et la peur devant l'échec possible où le nous éclatera en divers tu à tuer.

Le bon Docteur Thomas Gordon nous a rappelé la valeur intrinsèque du message-je :
-Si quelqu'un dit on pense que...quelqu'un d'autre peut tenter de démontrer qu'il s'agit d'une opinion. Possible à contredire.
-Si quelqu'un dit je ressens que...alors sauf à le considérer comme un malade mental qui s'ignore il faut bien accepter qu'il ait le droit d'avoir un sentiment personnel. Et difficilement réfutable.

Le Petit Prince avait trouvé une échappatoire : S'il vous plaît… Dessine-moi un mouton...

Que dire aussi de celles et ceux qui utiliseraient le nous comme un masque du je ? Le roi dit nous voulons, car tel est notre bon plaisir...

Je nous souhaite tout de même bien du plaisir.
Et un joyeux Noël.

Crédits : Merci à Antoine Marie Jean-Baptiste Roger  de Saint-Éxupéry...



Partager cet article

Repost 0
Published by Adamantane - dans Systémique
commenter cet article

commentaires