Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Adamantablogue
  • Adamantablogue
  • : *Étonnement systémique et libertaire *Évaluations de l'actualité culturelle, artistique, politique, économique, sociale *Ouvertures vers la pensée non conformiste
  • Contact

Partenariats

 

Liminaire

Le site source de ce blog, adamantane.net, a été mis en chantier et en ligne pour assurer simultanément plusieurs fonctions :
  • Présenter un ensemble de littératures polychromes : poèmes, essais, critiques, préfaces, documents pédagogiques, schémas didactiques, fragments sur des thèmes divers
  • Publier des auteurs, et plus généralement afficher des artistes, connus comme méconnus
  • Servir de portail à des associations à but artistique et culturel
  • Accueillir des activités d'écriture collaborative
  • Dissimuler un espace privé dédié à des recherches symboliques.
Son rédacteur veut les assurer de manière :

  • Systémique : les liens et interactions entre les divers domaines de la pensée active constituent en noosphère vivante ce qui sans eux ne serait qu'une froide encyclopédie des savoirs ;
  • &, conjonction de coordination
  • Libertaire : la personne est première ; les maîtres à penser sont à fréquenter avec d'extrêmes précautions, et le progrès nait de la réflexion autonome de chacun venant se combiner à celle des autres.


Recherche

Adamanquoi ?


Rédacteur Agoravox


Nous sommes tous capables d'observer et de commenter.



fremen
Nous sommes tous responsables de l'état de la terre (et du ciel...).



Nethique.info

Nous pratiquons tous les bonnes manières, surtout avec les inconnus.



Cyber@cteurs

Nous pouvons tous intervenir directement dans les processus de décision.





Nous sommes tous aptes à décider de ce qui est bon pour nous.



Nous habitons tous le même village en forme de globe.

Add to Netvibes

Nous avons les moyens de regouper nos blogues en réseau .




Nous pouvons faire connaissance directement par delà les terres et les mers.

Archives

18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 23:08

 

YW 1 088-copie-1C'est hier soir dans le XIV° arrondissement  que Yaël Weiss, accompagnée de son éditeur,  Raphaël Dormoy, a présenté à un groupe d'amis et d'habitants du quartier Daguerre son livre Cahier De Violence.  Une lecture à plusieurs voix, avec en contrepoint des improvisations de Julien Daïan au saxo-alto.
Nous accompagnâmes  cette mise en bouche de franches lampées de deux vins rouges naturels :   une cuvée des Galets, des Vignerons d'Estezargues, et un Mont de Marie signé Thierry Forestier ; et de mandarines à volonté.
Cela s'est vécu au "Au 24 bis",  Petite maison en bois tapie sous la neige et sise tout à fait par hasard ...24 bis rue Gassendi, Paris XIV°...
Noter pour le souvenir qu'une première présentation avait été organisée dès  le 29 septembre 2007, lors de la première nuit liquide à la librairie Apsara.
 
L'heureux éditeur a choisi comme nom de marque & WHAT . Peu de rapprochements à faire avec la réplique culte de Georges Cloney, ...what else ?, dans le célèbre film petits malentendus chez Nespresso.

Yaël Weiss est une jeune écrivaine et anthologiste mexicaine. Elle a choisi la langue française pour cet ouvrage, car, dit-elle, Quand j'écris, je m'adresse d'abord à mon voisin. Or mon voisin était alors français.
Elle a été publiée antérieurement en France, en particulier dans JOINTURE [1] , dans les numéros 86, 87, 88 - où elle a présenté son anthologie bilingue franco-espagnole de poésie féminine francophone, avec quatre extraits significatifs [2] , et 89...

Cahier De Violence de Yael Weiss, 56 pages, Edition & What, 200.13x20,5 cm - ISBN 978-2-9530695-1-8 - Couverture : Michaël Bourdin - vendu 13 euros. Disponible chez l'éditeur, dans quelques librairies et autres lieux.



[1] La revue qui dure, et s'aventure aux plus obscures devantures...

[2] Projet de l'éditrice Veronica Martnez Lira, de la maison Espejo de Viento. Les poètes invitées dans ce numéro sont Alice Rahon, Hélène Dorion, Rachida Madani et Evelyne Trouillot.


Crédits
: merci à Yaël Weiss et Raphaël Dormoy, pour l'événement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Adamantane - dans Notes de lecture
commenter cet article

commentaires

Yael Weiss 24/01/2010 18:03


Me voici de nouveau à Mexico, après un périple en Belgique suivi d'un séjour au bord de mer au Mexique.
Je tenais donc à te remercier à nouveau du petit article sur la lecture de Cahier de violence,  que pour ma part j'ai beaucoup aimé. Et à t'envoyer
de grandes salutations,
Très amicalement,
Yael


Raphaël Dormoy 06/01/2010 11:29


Bonjour,

Ce petit message pour vous remercier de votre présence lors de la représentation de Cahier de Violence, le 17 décembre dernier. Pour celles et ceux d'entre vous qui étaient présents, dans la maison
en bois couverte de neige, c'était en effet un très agrèable moment, pour Yael Weiss, moi-même, ainsi que pour les esprits du quartier.
Je sais évidemment que vous affectionnez Yael Weiss, mais si en plus l'ouvrage vous a touché, n'hésitez à en parler ou à partager sa lecture. Car un éditeur indépendant dépend davantage du
battement d'aile des colibris que d'un coup de tonnerre éléphantesque.
Si quelqu'un de proche souhaiterait se procurer l'ouvrage, on le trouve dès à présent dans une lointaine ferme du Berry, à la libraire L'Ecume des Pages (Boulevard Saint-Germain) ainsi que chez
l'Editeur ; puis dans 7 autres librairies fin janvier.
Je vous rappelle pour moi l'enjeu :
1. Sortir la poésie de la poésie
2. Une nouvelle éthique des contrats auteur/éditeur
3. Des livres qui intègrent une attention environnementale dans leur confection. Pour ce 3e point, les arbres ont aussi une pensée.

Pour celles et ceux qui ont aimé la lecture au saxophone par Julien Daïan du Cahier de Violence , je les informe de la très récente parution de  French Paradox,  Julien Daïan Quintet
& DJ Borz.
Si vous souhaitez être tenus informés des futurs développements de l'Agence poétique, de ses éditions et mouvements immédiats, signifiez-le moi car je vais créer le must, cela s'appelle une
"mailing list".

Je vous souhaite la bonne aventure.
Merci de votre lecture.