Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Adamantablogue
  • Adamantablogue
  • : *Étonnement systémique et libertaire *Évaluations de l'actualité culturelle, artistique, politique, économique, sociale *Ouvertures vers la pensée non conformiste
  • Contact

Partenariats

 

Liminaire

Le site source de ce blog, adamantane.net, a été mis en chantier et en ligne pour assurer simultanément plusieurs fonctions :
  • Présenter un ensemble de littératures polychromes : poèmes, essais, critiques, préfaces, documents pédagogiques, schémas didactiques, fragments sur des thèmes divers
  • Publier des auteurs, et plus généralement afficher des artistes, connus comme méconnus
  • Servir de portail à des associations à but artistique et culturel
  • Accueillir des activités d'écriture collaborative
  • Dissimuler un espace privé dédié à des recherches symboliques.
Son rédacteur veut les assurer de manière :

  • Systémique : les liens et interactions entre les divers domaines de la pensée active constituent en noosphère vivante ce qui sans eux ne serait qu'une froide encyclopédie des savoirs ;
  • &, conjonction de coordination
  • Libertaire : la personne est première ; les maîtres à penser sont à fréquenter avec d'extrêmes précautions, et le progrès nait de la réflexion autonome de chacun venant se combiner à celle des autres.


Recherche

Adamanquoi ?


Rédacteur Agoravox


Nous sommes tous capables d'observer et de commenter.



fremen
Nous sommes tous responsables de l'état de la terre (et du ciel...).



Nethique.info

Nous pratiquons tous les bonnes manières, surtout avec les inconnus.



Cyber@cteurs

Nous pouvons tous intervenir directement dans les processus de décision.





Nous sommes tous aptes à décider de ce qui est bon pour nous.



Nous habitons tous le même village en forme de globe.

Add to Netvibes

Nous avons les moyens de regouper nos blogues en réseau .




Nous pouvons faire connaissance directement par delà les terres et les mers.

Archives

11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 18:38


Le  Webzine de l'Aire Falguière


N° 13—  11 novembre 2007

Démiurge (du latin demiurgus, du grec δημιουργός, dêmiurgos, « travailleur au service du peuple... ») est le nom parfois donné à l'entité supposée être la créatrice-architecte de l'univers physique. Sémantiquement parlant, si c'est l'homme qui a créé le concept de dieu, cette opération est-elle suffisante pour que la carte impliquant le territoire, un être ayant les caractéristiques usuelles de l'être divin existe dans une réalité non anthropique ?
Peut-on vouloir créer Dieu ?

Elie-Georges Berreby n'hésite pas à poser la question...

Il raconte comment un jeune journaliste très engagé est victime d'un malaise et vit une expérience aux portes de la mort . Durant trois heures, son cœur ne bat plus. Dans sa nuit, il reçoit d'un être inconnu reçoit l'injonction de créer Dieu. Mais comment s'y prendre ?
Les textes sacrés lui semblent d'un faible secours. Il part alors pour Jérusalem, et rencontre d'éminents représentants des courants de pensée mystique que sont Soufistes, Kabalistes et Nazaréens. Il les fréquente, il les écoute,  il recherche réponse à sa préoccupation.

Cette pièce, mise en scène par Geneviève Rosental, et interprétée par Michel Beaujard, Mathieu Davidson et  Manon Hazel, se joue en ce moment à l'Aire Falguière. Les mercredi, jeudi, vendredi et dimanche...
Jusqu'au 16 décembre...


 
Repost 0
Published by Adamantane - dans À l'Aire Falguière
commenter cet article
21 janvier 2007 7 21 /01 /janvier /2007 12:13


Le  Webzine de l'Aire Falguière


N° 12 —  21 janvier 2007

Vous êtes cordialement invités le mardi 30 janvier 2007 à 19h30  à la lecture d’extraits de Le Troubadour Alchimiste  de Luis Racionero, traduit de l’espagnol par Geneviève Rozental et publié aux Éditions Mazarine (Fayard).

Lecteurs :  Denis Boileau  , Olivia DardenneMathieu Davidson et Christian Pélissier.
Lecture dirigée par Geneviève Rozental, en présence de l’auteur.

Cet ouvrage est une biographie romancée du grand écrivain catalan Ramon Llull, alias  Raymond Lulle (1235-1315), le docteur illuminé : roman initiatique, quête spirituelle, récit de voyages et fresque historique, il nous plonge dans un Moyen Age en plein renouveau spirituel et politique, et dont les espoirs et les excès sonnent parfois de manière très contemporaine.
Repost 0
Published by Adamantane - dans À l'Aire Falguière
commenter cet article
14 novembre 2006 2 14 /11 /novembre /2006 18:12


Le  Webzine de l'Aire Falguière


N° 11 —  14 novembre 2006

Une pièce satirique, au comique grinçant,  d’Élie-Georges Berreby, mise en scène par Christian Pélissier.

Avec Denis Boileau, Olivia Dardenne, Matthieu Davidson, Jade Nguyen et Sophie Burgué.

...Peut-on tout acheter ? Salvador Canari, qui a acheté des chefs d’État et n’a pas d’autre religion que la loi du marché, en est convaincu. Mais lorsqu’il décide d’acheter à son mari la romancière Raïssa Moine, il s’attaque à forte partie…

La première version a reçu un accueil chaleureux :
Sélection du Nouvel Observateur : Une farce grinçante .
Le Matin Efficace, corrosif .
France-Soir  :  On rit beaucoup à cette satire .


Le monde change. Les puissants sont de plus en plus puissants. Et les vulnérables de plus en plus précarisés. Si la loi de la jungle continue de sévir, si les décideurs et leurs serviteurs ne peuvent voir que la base même de leur pouvoir est rongée, ils sombreront comme de vieux bateaux vermoulus.
Le monde change, et le jour approche où les sacrifiés seront mille fois, dix mille fois, cent mille fois plus nombreux que les habiles bénéficiaires. Alors déferleront de leurs trous et de leurs égouts des armées de spectres incontrôlables.
C'est par le théâtre que, depuis Aristophane, le théâtre se fait dénonciation. Même si nous savons aujourd'hui que le théâtre ne corrige pas les désordres du monde, il a toujours vocation à les montrer. En riant aux larmes.

Élie-Georges Berreby


Cet homme qui est une multitude de multinationalesà lui tout seul; va donc comme vous le savez déjà, tenter d'acheter l'inachetable et magnifique Raïssa, épouse de l'aussi magnifique Fernando, économiste en butte et en lutte avec son futur employeur, Salvador Canari, l'homme du début de la phrase.
Notre ambition à nous, l'équipe, est de conduire le publis sur les chemins arabesques du cynisme, de l'ambition, de la cupidité, de la haine, de la vanité et de l'orgueil...Tous les ingrédients d'une incroyable tragédie...
Tragédie ?
Eh bien non.
Le vent Berreby nous pousse au travers d'une comédie, et nous nous laissons entraîner dans l'en-dessous et l'au-delà du verbe nu. Nous allons visiter tous les possibles : du vrai vrai jusqu'a l'invraisemblable clownesque. Alors, puissent l'énormité de l'enjeu, les astuces de lieux et notre jubilation pousser les murs...et que notre Aire Falguière décidément ne paraisse pas si petite que ça.

Christian Pélissier

Les représentations ont commencé depuis le 27 octobre et se poursuivront jusqu'au 22 décembre ou plus…C'est les mercredi, jeudi, et vendredi à 20h45, et les samedi et dimanche à 17h30. Prix des places: 15€, tarifs réduits : 10€, étudiants : 7,50€
Repost 0
Published by Adamantane - dans À l'Aire Falguière
commenter cet article
10 octobre 2006 2 10 /10 /octobre /2006 11:31

Le  Webzine de l'Aire Falguière


N° 10 —  10 octobre 2006


Vous êtes amicalement invités à participer à la soirée-spectacle animée par Isabelle Normand et Jean-Pierre Desthuilliers le mardi 17 octobre  2006 à 19 h 30 à la galerie-théâtre Aire Falguière.

L'invité est le poète Alain Castets.

Cette soirée, initialement prévue pour le 10 octobre, a été décalée d'une semaine pour faciliter à notre invité, qui habite dans le midi de la France, sa montée sur Paris.

Cela se passe à l'Aire Falguière, 55 rue de la Procession, 75015, Paris. Tél : 01 56 58 02 32.
Métro : Volontaires ou Pasteur — Autobus : ligne 62 (Labrouste) — Parking : 81 rue Falguière.
La soirée durera de 19 h 30 à 21 h 00.

Un  tract d'incitation à participer a été envoyé aux proches du poète et aux fidèles de divers réseaux d'amateurs.
De quoi s'agit-il ? De découvrir, de faire découvrir en profondeur le projet d’un poète :
  • -les lignes de force de son écriture
  • -son itinéraire et ses perspectives
  • -l’impact et la portée de sa parole
Comment faire pour ...? Sur un rythme à trois temps :
  • -lecture à plusieurs voix, dans divers styles, d’extraits jugés par lui et les animateurs comme significatifs de ses diverses manières d’écrire ;
  • -exploration, par les participants, des résonances, des divers questionnements qui émergent, travaux pratiques d'écriture à chaud en résonance avec les premières lectures ;
  • -réactions immédiates du poète lui-même, apportant ses réponses, son propre ressenti suite aux lectures et aux propos entendus du public, et disant lui-même quelques textes en appui à ses apports.


Crédits : J'ai repris une gravure chinoise représentant Lao-Tseu, dont je n'ai su identifier l'auteur. Ceci est une allusion aux activités poétiques d'Alain Castets, qui est non seulement concepteur de poèmes, mais a pris le risque de mettre sa plume et son cœur au service de traductions, dont celle du Dao-De-Djing.
Repost 0
Published by Adamantane - dans À l'Aire Falguière
commenter cet article
25 septembre 2006 1 25 /09 /septembre /2006 17:04

Le  Webzine de l'Aire Falguière


N° 9 —  24 septembre 2006

C'est la rentrée...Trois spectacles au programme :

-du 27 septembre au 15 octobre : Plus près du sol, une comédie d'Ange Lise, mise en scène par Georges Ghika, avec Katia Espiand et Geoffrey Vigier.

-du 19 octobre au 19 novembre, Je suis japonaise, un butômime de la danseuse israëlienne Inbal Fichman, présenté par l'association Anima & Cie.

-du  27 octobre au 22 décembre (et plus...) , Combien ? ...L'argent cannibale, d'Élie-Georges Berreby, mis en scène par Christian Pélissier,  avec Denis Boileau, Olivia Dardenne, Matthieu Davidson, Jade Nguyen,et  Sophie Burgué.

L'animation Aux confins de la poésie, d' Isabelle Normand et Jean-Pierre Desthuilliers, explore le mardi  17 octobre l'œuvre du poète Alain Castets, et le mardi 28 novembre le travail de leur consœur Claude Ber.

Tous les détails sont sur le site du théâtre.

Crédits :
Merci à Henri Landier pour l'affiche de son exposition consacrée aux danseurs de butoh de la troupe Sankai Juku (littéralement : espace de montagne et de mer) en 1986. Les œuvres exposées datent de 1980.
Repost 0
Published by Adamantane - dans À l'Aire Falguière
commenter cet article
8 juin 2006 4 08 /06 /juin /2006 11:40
Le  Webzine de l'Aire Falguière

N° 8 —  7 juin 2006

Florence Delaney  vous prie d'honorer de votre présence le vernissage de l'exposition

Élie-Georges Berreby, Sculptures et peintures


Le vendredi 16 juin 2006 à partir de 18 h 30, à la Galerie LEITNER, 14 rue Domat, Paris V° (Métro Cluny-La Sorbonne, ligne 10 ; téléphone : 01 46 33 11 14).
L'exposition durera du 16 juin au 23 juin.

La galerie est, elle, ouverte au public de 10 h 30 à 20 h 30, sans interruption, tous les jours sauf le dimanche.
Elle édite un mensuel d'information, Best Art. Le numéro de juillet 2006 contiendra un article consacré à Élie-Georges Berreby.
Repost 0
Published by Adamantane - dans À l'Aire Falguière
commenter cet article
20 mai 2006 6 20 /05 /mai /2006 10:20
Le  Webzine de l'Aire Falguière

N° 7 —  19 mai 2006

Vous êtes amicalement invités à participer à la soirée-spectacle animée par Isabelle Normand et Jean-Pierre Desthuilliers le mardi 24 janvier 2006 à 19 h 30 à la galerie-théâtre Aire Falguière.

L'invitée est le poète Gabrielle Althen.

Cette soirée, initialement prévue pour le 28 mars, avait été reportée du fait des incertitudes sur le bon fonctionnement des transports en région parisienne...encore un dommage collatéral de la triste affaire du CPE.

Cela se passe à l'Aire Falguière, 55 rue de la Procession, 75015 Paris. Tél : 01 56 58 02 32.
Métro : Volontaires ou Pasteur — Autobus : ligne 62 (Labrouste) — Parking : 81 rue Falguière.
La soirée durera de 19 h 30 à 21 h 00.

Un  tract d'invitationa été envoyé aux proches du poète et aux fidèles de divers réseaux d'amateurs.
Le Monde 2 de cette fin de semaine publie un article-analyse de ...tiens, je ne trouve pas la signature...sur le thème : amateur, un métier d'avenir.
Nous insistons sur le fait que des animateurs-amateurs vont présenter un poète-amateur à un public de lecteurs-amateurs.
Pourquoi font-ils ça ?
Pour découvrir, faire découvrir en profondeur le projet d’un poète :
  • -les lignes de force de son écriture
  • -son itinéraire et ses perspectives
  • -l’impact et la portée de sa parole
Comment ? Sur un rythme à trois temps :
  • -lecture à plusieurs voix, dans divers styles, d’extraits jugés par lui significatifs de ses manières d’écrire
  • -exploration, par les participants, du ressenti, des résonances, des divers questionnements qui émergent
  • -réactions à chaud du poète lui-même, apportant ses réponses, sa propre réaction aux lectures et aux propos entendus du public, et disant lui-même quelques textes en appui à ses réactions.
Pas de doutes, vu l'enjeu , étant donné le projet, ça devrait être réservé à des pros !

Crédits : J'ai repris l'affiche dessinée par Lefor-Openo (alias Marie-Clare Lefort et Marie-Christine Oppeneau) pour le festival de théatre amateur de Vichy de ...1957, afin de lui rendre vie dans un contexte dédié à l'amateurisme le plus débridé.
Repost 0
Published by Adamantane - dans À l'Aire Falguière
commenter cet article
15 mai 2006 1 15 /05 /mai /2006 15:12
Le  Webzine de l'Aire Falguière

N° 6 - 15 mai 2006


Pour terminer la saison théâtrale, venez nous rencontrer à l’Aire Falguière (55 rue de la Procession, 75015 Paris) le mardi 30 mai de 18 h à 21 h, autour d’un buffet ( y aura-t-il du thé astral ?),  et au milieu d’une exposition de sculptures et peintures d’Élie-Georges Berreby, de Michel Devaux, et de Tomislav Srdanovic.

L’exposition restera ouverte de 16 h à 20 h jusqu’au samedi 3 juin inclus.

      


Repost 0
Published by Adamantane - dans À l'Aire Falguière
commenter cet article
28 avril 2006 5 28 /04 /avril /2006 23:25

Le  Webzine de l'Aire Falguière


N° 5 - 28 avril 2006

Le site consacré aux œuvres d'Élie-Georges Berreby est  désormais ouvert au public.
Les chapitres dédiés à la production du sculpteur et du peintre permettent d'accéder à une quarantaine d'œuvres significatives de ses diverses manières. Ils ont été réalisés en priorité.

Le chapitre consacré à son travail d'écrivain, romancier, dramaturge et poète, sera complété dans les mois à venir. L'objectif du webmestre est qu'à la rentrée ce site puisse être considéré comme la référence au sujet de l'artiste.


L'image illustrant cet article est une sculpture due à Élie-Georges Berreby

C'est  Le feu, que symbolise la lettre hébraïque Schin, la XXI lettre, lettre triple dont la valeur numérique est 300. ש est le mouvement dynamique de la flamme, incarne les forces actives, l'énergie expansive du cosmos. Dans l'arbre des Sephiroth, c'est le canal qui relie Netsah, la Victoire, à Malkout, le Royaume.

Cette sculpture, qui date de 1986, est réalisée en bois de Mninga de Tanzanie (Pterocarpus indica, appelé Sangdragon aux Seychelles).
Repost 0
Published by Adamantane - dans À l'Aire Falguière
commenter cet article
11 février 2006 6 11 /02 /février /2006 01:01
Le  Webzine de l'Aire Falguière

N° 4 - 11 février 2006

A partir du 9 mars, la Compagnie Tête en L'air présentera son spectacle Éloge du homard, mise en scène du texte d'Alexandre Vialatte Éloge du homard et autres insectes utiles (Julliard, 1987).
Les amis d'Alexandre Vialatte s'en réjouiront-ils ?

Pour ce qui est d'Alexandre Vialatte, je renvoie à la bio-bibliographie publiée par ma collègue Calou, l'ivre de lecture, sur son propre site, lui-même signalé dans ma desmothèque.
Pour ceux qui n'aiment pas les liens (ces mots en bleu, et soulignés, sur lesquels on clique, ce qui leur donne justement des bleus...), le résumé qui suit leur donnera une première idée de l'homme :
Alexandre Vialatte nait le 22 avril 1901 à Magnac-Laval (Haute-Vienne). Chroniqueur quintessentiel dans La Montagne, introducteur de Kafka dès 1925, traducteur singulier de Nietzsche, billetiste rare dans des mensuels comme Adam et Arts Ménagers dans les années 60, original inclassable, ce blessé en verve, ce maître en pensées télescopées meurt  le 3 mai 1971 à Paris.

Ce spectacle réunit une équipe d'étranges animaux : Laurent Delpit, gypaète barbu, Marc Josserand, bouc syrien, Alison Bignon, barbastelle des marais, sous la houlette de Nicole Hibert, varan de Sumatra...

La Compagnie Tête en l'Air présente depuis 2001 Grasse Matinée, de René de Obaldia (né comme moi un 22 octobre, mais siégeant au fauteuil 22, ce qui n'est pas mon cas. NDLR) , qui lui fait l'honneur et l'amitié de la soutenir. Pour l'Aire Falguière, elle adapte pour la scène certaines chroniques d'Alexandre Vialatte. Grâce aux villes et théâtres qui voudront bien l'accueillir, elle espère semer aux quatre vents le goût de la langue française et le grain de folie qui forgent son identité.


Crédits :
- Homarophone : retotoché par Salvador Dali...Homard-Allo ? A l'eau le homard....Si vous aimez mieux  regarder l'affiche de Karine Pécot, faites-le maintenant.
-  Bio résumée : citation issue du site des amis d'Alexandre Vialatte
Repost 0
Published by Adamantane - dans À l'Aire Falguière
commenter cet article