Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Adamantablogue
  • Adamantablogue
  • : *Étonnement systémique et libertaire *Évaluations de l'actualité culturelle, artistique, politique, économique, sociale *Ouvertures vers la pensée non conformiste
  • Contact

Partenariats

 

Liminaire

Le site source de ce blog, adamantane.net, a été mis en chantier et en ligne pour assurer simultanément plusieurs fonctions :
  • Présenter un ensemble de littératures polychromes : poèmes, essais, critiques, préfaces, documents pédagogiques, schémas didactiques, fragments sur des thèmes divers
  • Publier des auteurs, et plus généralement afficher des artistes, connus comme méconnus
  • Servir de portail à des associations à but artistique et culturel
  • Accueillir des activités d'écriture collaborative
  • Dissimuler un espace privé dédié à des recherches symboliques.
Son rédacteur veut les assurer de manière :

  • Systémique : les liens et interactions entre les divers domaines de la pensée active constituent en noosphère vivante ce qui sans eux ne serait qu'une froide encyclopédie des savoirs ;
  • &, conjonction de coordination
  • Libertaire : la personne est première ; les maîtres à penser sont à fréquenter avec d'extrêmes précautions, et le progrès nait de la réflexion autonome de chacun venant se combiner à celle des autres.


Recherche

Adamanquoi ?


Rédacteur Agoravox


Nous sommes tous capables d'observer et de commenter.



fremen
Nous sommes tous responsables de l'état de la terre (et du ciel...).



Nethique.info

Nous pratiquons tous les bonnes manières, surtout avec les inconnus.



Cyber@cteurs

Nous pouvons tous intervenir directement dans les processus de décision.





Nous sommes tous aptes à décider de ce qui est bon pour nous.



Nous habitons tous le même village en forme de globe.

Add to Netvibes

Nous avons les moyens de regouper nos blogues en réseau .




Nous pouvons faire connaissance directement par delà les terres et les mers.

Archives

19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 18:22
allohomard.jpegDenis Etighoffer, ex-ingénieur chez Bossard Consultants, et fondateur d'EurOtechnopolis Institut, attire à juste titre, du moins est-ce mon avis, notre attention sur les glissements sémantiques qui pervertissent la seule compréhension du mot télétravail, pour ne rien dire des ambiguités induites, quant au concept lui-même, par les déclarations un peu irréfléchies de certains politiques (encore eux...).  Erreur fatale, dit-il,  pour nombre d'entre eux, trompés par la confusion entretenue entre la création de services à distance et le télétravail qui, encore une fois n'est qu'une posture particulière de l'organisation des ressources par l'entreprise et ses employés.

Dans les années 1930, mon grand'père Ernest Desthuilliers, menuisier-charpentier de son état, avait compris que la meilleure manière, tant au plan technologique qu'économique, de réaliser sans erreurs et dans de bons délais la charpente d'une meulière [1] consistait :
-non à s'installer en haut des murs avec des madriers et des bastaings, des scies et des tarières, des chevilles et des maillets,
-mais à tracer et découper les éléments de la charpente à proximité de ses machines, puis de la monter à blanc sur l'aire du chantier d'assemblage, avant d'en livrer les élements, entraits, fiches et autres arbalétriers sur site pour les remonter dans l'ordre requis.
Les opérations d'étude et de production relevaient-elles alors d'une certaine forme de télétravail, puisque réalisées à domicile dans la perpective d'un service final rendu à distance ?

Aujourd'hui, lorsque je communique par téléphone et par internet avec les auteurs publiés dans JOINTURE, et avec les divers contributeurs fournisseurs de textes, puis que sont composés, par allers et retours et de manière dirte contributive,  un sommaire et des fichiers sources transmis en pièces jointes aux ordres donnés au metteur en page, lequel à son tour transfère sur le site de l'imprimeur les fichiers à éditer tel qu'il les a élaborés, sommes-nous  bien dans une situation de télétravail (ou plutôt, pour certains, de télébénévolat ) ?

Externalisation contractuelle (c'est à dire en fait forcée, les contrats de travail usuels étant fortement empreints de léonitude  [2]  ) dans une perspective de réduction des coûts, ou promotion du travail collaboratif sur des projets partagés, dans une perspective de meilleure qualité d'un service ?

Si le travail s'oppose au repos, pour reprendre une dichotomie traditionnellement admise, alors il est  peut-être possible de mieux cerner ce qu'est le télétravail et le situant par rapport :
-au télénontravail, ici désigné un peu sommairement par télérepos, mais qui pourrait aussi être le télétempslibre, le télésommeil, la télérêverie, etc.
-au nontélétravail, qui ne sautrait être assimilé au travail d'avant la création du mot télétravail,  résultat d'une dérivation préfixiale qui a suivi avec retard l'émergence de ce mode d'organisation
-et même pour remplir le carré de Caroll  [3] le nontélénontravail....

Au (télé)travail !


[1] Tel est le nom donné sur les affiches des agences immobilières aux pavillons de banlieue, souvent construits sur sous-sol demi-enterré, dont l'appareil est en pierre meulière.

[2] Bof...Bravitude m'a donné l'occasion de quelques divagations sur la rime en tude.

[3] Voir Jean Gattegno et Ernest Coumet, Logique sans peine, éditions Hermann, 1966




Partager cet article

Repost 0
Published by Adamantane - dans Systémique
commenter cet article

commentaires