Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Adamantablogue
  • Adamantablogue
  • : *Étonnement systémique et libertaire *Évaluations de l'actualité culturelle, artistique, politique, économique, sociale *Ouvertures vers la pensée non conformiste
  • Contact

Partenariats

 

Liminaire

Le site source de ce blog, adamantane.net, a été mis en chantier et en ligne pour assurer simultanément plusieurs fonctions :
  • Présenter un ensemble de littératures polychromes : poèmes, essais, critiques, préfaces, documents pédagogiques, schémas didactiques, fragments sur des thèmes divers
  • Publier des auteurs, et plus généralement afficher des artistes, connus comme méconnus
  • Servir de portail à des associations à but artistique et culturel
  • Accueillir des activités d'écriture collaborative
  • Dissimuler un espace privé dédié à des recherches symboliques.
Son rédacteur veut les assurer de manière :

  • Systémique : les liens et interactions entre les divers domaines de la pensée active constituent en noosphère vivante ce qui sans eux ne serait qu'une froide encyclopédie des savoirs ;
  • &, conjonction de coordination
  • Libertaire : la personne est première ; les maîtres à penser sont à fréquenter avec d'extrêmes précautions, et le progrès nait de la réflexion autonome de chacun venant se combiner à celle des autres.


Recherche

Adamanquoi ?


Rédacteur Agoravox


Nous sommes tous capables d'observer et de commenter.



fremen
Nous sommes tous responsables de l'état de la terre (et du ciel...).



Nethique.info

Nous pratiquons tous les bonnes manières, surtout avec les inconnus.



Cyber@cteurs

Nous pouvons tous intervenir directement dans les processus de décision.





Nous sommes tous aptes à décider de ce qui est bon pour nous.



Nous habitons tous le même village en forme de globe.

Add to Netvibes

Nous avons les moyens de regouper nos blogues en réseau .




Nous pouvons faire connaissance directement par delà les terres et les mers.

Archives

3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 17:04
ombilic.jpg
Jean-Marc Couvé, membre du comité de lecture de Jointure, vient de publier Un nombril limité d’étoiles, chez Les Deux-Siciles, Editeur, 8 avenue Hoche, 77330, Ozoir-La-Ferrière, 2007.

Les Deux Siciles est dirigé(e) par Daniel Martinez, le directeur de la très éclectique, copieuse, et si j'ose écrire distinguée revue Diérèse(32 numéros parus).

Voilà ce qu'en dit, après attentive lecture, et après avoir relevé les yeux, Georges Friedenkraft, autre membre du même comité de lecture, et actuel président de l'association La Jointée.

* * *

 

Ce nouvel ouvrage, bilingue français-allemand (traduction de l’auteur !) de notre ami Jean-Marc Couvé prend appui sur les superbes dessins de Peter Neu, où le nombril (féminin) occupe une place de choix.  Les poèmes, qui répondent aux dessins, vibrent parfois des jeux sur les mots que l’on sait être la maïeutique de l'auteur. Ainsi le titre devient, en page 1 :


un nombr’illimité d’étoiles .

 

Dans les textes,  le lyrisme plus traditionnel prend cependant le pas sur cette maïeutique (qui serait d’ailleurs difficile à traduire). Goûtons donc l’élixir des (n)ombreux nombrils. Enivrons nous de leurs volutes et de leurs parfums. Même après :

 

que la danseuse se soit rhabillée

 et que le dernier écho de la musique
 ait cessé de tambouriner
 sa mélopée.

(p.31)

* * *

 

Crédits : merci à Jean-Marc Couvé pour son recueil, à Georges Friedenkraft pour sa recension, et à Lorenzo Lotto (né vers 1480 à Venise — mort en 1556 à Lorette) pour cette Nativité nommée Le Saint Nombril, où l'on voit Jésus au bain et son cordon ombilical.

 

Repost 0
Published by Adamantane - dans À la Jointée
commenter cet article
25 mai 2007 5 25 /05 /mai /2007 15:08
melik.jpeg







Nous avons lu dans Le Monde daté du jeudi 24 mai, page 23, ce faire-part :

Sa famille
Ses amis
ont la tristesse de faire part du décès de
Rouben MELIK
poète,
survenu le 21 mai 2007.
La cérémonie religieuse dera célébrée,
en l'église arménienne, 15, rue Jean Goujon,
à Paris 8°, le samedi 26 mai à 14 heures.

Nous avions choisi, comme figure de proue de notre numéro 66, paru en l'été 2000, Rouben Mélik, présenté en nos pages par Jean-Marc Couvé. Cette présentation, en forme d'entretien, était accompagnée :
-d'extraits de Saisons Souterraines, ouvrage publié par René Rougerie
-d'un fac-simile d'un manuscrit révélant l'écriture du poète,
-d'une photographie réunissant Jean-Marc Couvé, de dos, Rouben Mélik , en chapeau, et Jean L'Anselme, en cravate...
-d'un texte-poème de Jean-Marc Couvé
-d'une bibliographie du poète couvrant la période 1941-1994

Il avait dirigé la constitution d'une anthologie de la poésie arménienne, éditée chez Les Editeurs Français Réunis. Depuis quelques années, il s'était tu...Ses derniers propos publics sont peut-être ceux publiés dans le numéro 878-879 de la revue Europe en 2002, propos recueillis par Jean-Baptiste Para sur son passge au Lycée Rollin en 1938 ?

La Jointée s'associe au deuil de ses proches. Un Sillage de Rouben Melik sera tracé sur le site de l'association.
Repost 0
Published by Adamantane - dans À la Jointée
commenter cet article
17 mai 2007 4 17 /05 /mai /2007 10:48
briceida.JPG
Briceida Cuevas Cob, née en 1969 à Tepakán, dans l'état du Campêche au Mexique (célèbre pour son bois, aussi nommé Hématine...), est un poète de langue maya yucatèque (code ISO 639-2 = m y n). Elle est aussi la figure de proue du numéro 85 de Jointure, la revue qui s'aventure aux plus obscures devantures.
Elle y est présentée par Valentina Vapnarsky.

Un voyage en France de Briceida Cuevas Cob est prévu en décembre 2007. L'association La Jointée organisera à cette occasion une rencontre avec les poètes francophones et les amateurs de poésie, probablement en liaison avec le Pen Club.

Cette livraison de Jointure contient bien entendu des poèmes de Briceida Cuevas Cob, édités en version bilingue, maya – les mayas utilisent l'alphabet latin depuis l'invasion espagnole – et français. La traduction est due à la présentatrice, en collaboration avec Richard Carter.

Cette présentation comporte aussi une brève introduction à la phonologie spécifique du maya yucatèque et une bio-bibliographie du poète.
Repost 0
Published by Adamantane - dans À la Jointée
commenter cet article
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 13:03

Outre nous...
 
Nous apprenons, avec tristesse, la disparition de notre amie, le poéte Paule Laborie, qui faisait chemin avec nous depuis l'époque de La revue de l'Acilece.

Par son style fruité, où se mêlaient harmonieusement les mélodies de la métrique classique et les audaces de l'écriture libre, Paule Laborie occupe, dans la poésie contemporaine, une place originale et exemplaire. (Georges Friedenkraft)

Elle avait aussi contribué à notre ouvrage collectif Jointhologie, collection Les œuvres jointes, avec son poème À Dieppe, dédié à Ma sorcière la Manche...

En 1988, elle avait été distinguée par l'Académie Française qui lui attribua son grand prix de poésie.
Elle se préoccupait aussi, travaillant avec le Cercle Paul Valéry, de la défense et illustration de la syntaxe du français à l'ère de l'informatique.
Son essai,
Robert Desnos : son oeuvre dans l'éclairage de Arthur Rimbaud et Guillaume Apollinaire, chez Nizet, 1975, est toujours une référence.

L'équipe de La Jointée transmet à sa famille, à ses proches, à ses amis, ses plus sincères marques de sympathie.
Repost 0
Published by Adamantane - dans À la Jointée
commenter cet article
10 décembre 2006 7 10 /12 /décembre /2006 12:15

Le site de LA JOINTÉE vient d'accueillir en Écritures IV un texte inédit D' Hédi Bouraoui, Catherine ma sœur.

Hédi Bouraoui, qui est un des auteurs que nous publions régulièrement, fait vivre un univers transculturel implanté dans le pentagone Maghreb - France- Canada -Afrique subsaharienne - Caraïbes. 
Né à Sfax, il étudia dans le Gers, puis à Toulouse, et enseigna en particulier à  l'Université York  [*] de Toronto, Ontario, Canada, comme directeur du Département d'Études Françaises. Il y est maintenant Écrivain en Résidence.
Sur son site personnel il explique tout ça avec ses mots à lui...

[*] La ville de Toronto s'est appelée York de 1793 à 1834...
.
Repost 0
Published by Adamantane - dans À la Jointée
commenter cet article
7 décembre 2006 4 07 /12 /décembre /2006 23:44

Une lecture du livre Encore et jamais plus, chronique d'une arrière saison, de Pierre Lexert, par Georges Friedenkraft, vient dêtre mise en ligne sur le site de La Jointée.

Valdôtain né à Paris le 6 février 1923, Pierre Lexert entreprit d'écrire dès la sortie de l'école primaire. Il a été porté, par sa curiosité et son indépendance de caractèr, à exercer une quinzaine de professions différentes.
Poète, nouvelliste et polygraphe, actuellement Directeur de l'Institut valdôtain de la Culture, rédacteur en chef des Cahiers du Ru , consultant de plusieurs universités, Pierre Lexert est l'un des auteurs marquants, et des plus singuliers, de la littérature d'expression française, mariant les valeurs du particularisme valdôtain et de l'univers francophone.
Il a reçu,  en 1997, le Grand Prix de l'Académie Française pour le rayonnement de la langue et de la littérature française .
Repost 0
Published by Adamantane - dans À la Jointée
commenter cet article
6 décembre 2006 3 06 /12 /décembre /2006 23:29

Jointure, la revue qui s'aventure aux plus obscures devantures, se met au net. Trop polie pour être au net, souriront certains. Le comité de rédaction publie(ra) dans le prochain et 84° numéro de la revue ce communiqué :
__________

Nous avons pris la décision, non pour nous conformer à un usage qui se répand, mais pour soutenir et développer les relations entre animateurs, auteurs et lecteurs, de naviguer non plus seulement dans les vagues de la mer de papier mais aussi dans les courants des vents du virtuel. Autrement dit, nous avons enrichi le réseau  d'une nouvelle maille :
http://www.lajointee.com
Nous avons même cédé à une pulsion d'acharnement francophone associée à une crise d'accentite aiguë en nous appropriant aussi l'adresse :
http://www.lajointée.com .
Il est possible que certains navigateurs, encore soumis à l'impérialisme amérikain, la refusent...dans ce cas la version accentuee, c'est à dire non accentuée, est un honorable bateau de secours.
Ce site est commun :
-à l'association La Jointée, dont il révèle les rouages et reflète la vie quotidienne,
-et à la revue Jointure, qu'il enrichit, commente et complète.
En particulier y sont mis en ligne, dans les sections Lecture et Écriture, des textes et contributions qui auraient pu être imprimés dans Jointure si les contraintes de notre budget de fonctionnement ne nous imposaient pas une pagination plus restreinte que notre désir de publier.
__________

Pour tenir les lecteurs, auteurs, contributeurs de Jointure informés des nouveautés publiées sur le site, la rubrique À la Jointée a donc été créée sur adamantane.orgue.

Crédits :
-merci à Michel Martin de Villemer, auteur de livre de poèmes  Jointée, dont le titre saintpatronne la revue éponyme ;
-merci à Aristide Bruant, pour À la Bastoche, qui manifestement a inspiré le titre de cette nouvelle rubrique, et à Monique Morelli pour l'avoir magnifiquement chanté et enregistré en 1987, avec Lino Léonardi à l'accordéon [un cédérom ADDA Distribution, réf 581019]  ;
-merci à Liliane Loan-Luong pour la vignette qui orne les diverses productions de la Jointée.
Repost 0
Published by Adamantane - dans À la Jointée
commenter cet article